« Dafra Académie Music Live » : Une Compétition Pour La Relance De La Pratique Musicale Live Au Burkina

Must Read

« Un jour nous allons chercher des musiciens pour jouer du live et nous n’en trouverons pas », s’inquiète Sylvestre Yaméogo, directeur du Bois d’Ebène de Bobo-Dioulasso. Selon lui, « la pratique musicale live ne doit pas mourir ». En effet, si les années 70 ont été la belle époque des orchestres dans la cité de Sya, force est de reconnaître que de nos jours, cette pratique se meurt à petit feu. Le succès des sonorisations modernes attire inexorablement la frange jeune au détriment de la production musicale en live.

C’est dans l’optique de redonner à la pratique musicale toute son importance en tant que spectacle vivant que ce projet dénommé « Dafra académie music live » a vu le jour. Porté par l’espace culturel « Bois d’Ebène », ce projet offre la possibilité aux artistes musiciens, en particulier les jeunes filles et garçons, de jouer en live. Il se veut également une vitrine de la culture burkinabè et un produit de tourisme culturel pour la ville de Bobo-Dioulasso.

La première édition de cet évènement culturel est prévue se tenir du 8 février au 4 mars 2023 à Bobo-Dioulasso. Afin de livrer les grandes articulations de cette édition, les promoteurs ont organisé une conférence de presse dans l’après-midi de ce jeudi 26 janvier 2023. A en croire le directeur du centre, Sylvestre Yaméogo, Dafra académie music live est un concours qui permet à court terme de susciter des vocations et de ramener la jeune génération vers l’apprentissage des instruments et la pratique de la musique en live qui, dit-il, reste la base de toute création musicale.

« Après tant d’années dans le milieu des artistes musiciens, nous avons constaté au fil du temps le désintérêt total des jeunes pour la pratique et l’apprentissage à tel point que les acteurs du secteur semblent vieillissants par manque de relève. Pour ce faire, Dafra académie est un concept qui fait appel à toutes les formes de création musicale, inspirées de la musique africaine en général et burkinabè en particulier, destiné à faire revivre le goût de la création musicale et de la pratique instrumentale au sein de la jeunesse bobolaise et du Burkina Faso en général », a-t-il expliqué.

Cette compétition est un processus de détection de talents, d’encadrement, de formation et de professionnalisation de cette jeunesse avec une ouverture sur le marché discographique du hit-parade burkinabè. L’innovation majeure qu’apporte ce projet est la notion de coach, chargés d’encadrer et de préparer les groupes de jeunes avant chaque étape de la compétition. Ce concours est ouvert aux jeunes gens âgés de 18 à 40 ans et constitués en groupes de musique. Au total, 18 groupes de musique seront recrutés pour participer à cette compétition dont huit groupes dans la catégorie musique d’instruments traditionnels et dix groupes dans la catégorie musique d’instruments modernes.

« L’objectif stratégique de cet évènement culturel majeur est de faire rayonner la pratique de la musique en live dans toute sa dimension. Les jeunes talents au cœur de cette activité seront coachés et encadrés durant tout le déroulement de la compétition, des éliminations à la finale en passant par la demie finale. Nous voulons ainsi créer un engouement du grand public autour de la prestation musicale en live et lancer les bases de la création d’un vivier susceptible d’assurer la relève », a-t-il laissé entendre. Les dépôts de candidature ont commencé et se poursuivent. La fiche d’inscription est à retirer auprès du comité d’organisation sis à l’espace culturel « Le Bois d’Ebène » au quartier Sikasso-cira ou à télécharger sur le site internet du Bois d’Ebène www.boisdebene.com. Dafra académie music live est cofinancé par le Fonds de développement culturel et touristique, l’Union européenne et le Bois d’Ebène en tant qu’initiateur et porteur du projet.

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img
Latest News

Madagascar : Rencontre avec le Chef Herilalaina Ravelomanana

Vendredi 12 avril, le 13 Heures rencontre le chef Herilalaina Ravelomanana, à la tête du "Marais restaurant", une des...
- Advertisement -spot_img