Maroc : des étudiantes dénoncent le “chantage sexuel” de professeurs

Must Read

Des étudiantes marocaines ont brisé le silence sur des professeurs qui exigeaient des faveurs sexuelles en échange de bonnes notes, un scandale qui a ébranlé le système d’enseignement supérieur.

Les témoignages ont inondé les médias sociaux dans le style du mouvement #MeToo, encouragé par les militants dans la nation nord-africaine conservatrice où les victimes de violences sexuelles se taisent souvent.

J’ai été expulsée de l’université il y a un an sous le prétexte que j’avais triché à un examen“, a déclaré Nadia, une étudiante de 24 ans, qui a refusé de donner son nom complet.

La vérité est que j’avais juste refusé de me soumettre au chantage sexuel d’un de mes professeurs“.

L’université Hassan I à Settat, près de Casablanca, où elle a finalement été réadmise, est désormais empêtrée dans un scandale impliquant cinq professeurs.

L’un d’entre eux a été condamné à deux ans de prison ce mois-ci pour avoir exigé des faveurs sexuelles en échange de bonnes notes, ce qui constitue le premier verdict de ce type, tandis que quatre autres doivent être jugés lundi.

Mon cas n’était pas un cas isolé“, a déclaré Nadia. “D’autres filles ont souffert de choses similaires mais personne n’a voulu nous écouter“.

Ces dernières années, plusieurs cas similaires ont été signalés par les médias locaux, mais n’ont pas suscité d’action officielle. Mais une campagne sur les médias sociaux a alors fait basculer la conversation, faisant prendre conscience de l’ampleur du problème.

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img
Latest News

Mayotte, l’Ile Aux Lagons

Mayotte (ou Maore) est constituée de deux îles principales, Grande-Terre et Petite-Terre, et de plusieurs autres petites îles dont Mtsamboro, Mbouzi et Bandrélé. En 2016, la population de Mayotte est estimée à 235 132 habitants répartie sur 376 km2, ayant ainsi la plus forte densité de population avec 625 hab/km2 en 2016. Ses habitants sont appelés les Mahorais(es).
- Advertisement -spot_img