Le Mali expulse l’ambassadeur de France

Must Read

Cette décision, quasiment sans précédent pour Paris dans la région, illustre la spectaculaire montée des tensions entre la junte et la France.

La junte malienne a franchi un nouveau seuil dans l’escalade des fâcheries avec la France. Elle a décidé ce lundi d’expulser l’ambassadeur de France, a annoncé la télévision d’Etat. Joël Meyer dispose de 72 heures pour quitter le pays, suite aux récentes déclarations jugées « hostiles » de responsables français à l’encontre des autorités.

Dans l’histoire diplomatique, l’expulsion pure et simple d’un ambassadeur, et non le rappel temporaire pour consultation de son homologue de la partie adverses, est la dernière étape avant la fermeture de l’ambassade et la rupture des relations diplomatiques.

La décision de la junte marque une détérioration spectaculaire entre la junte et l’ancienne métropole, dont l’intervention militaire en 2013 a empêché les djihadistes de marcher sur Bamako. Mais la donne a changé spectaculairement depuis les deux coups d’Etat opérés par la junte à l’été 2020, puis au printemps dernier . Le régime malien compte négocier avec les djihadistes, convaincu qu’une guerre ne peut plus être gagnée, même avec l’appui militaire français. Il place le pays, de ce fait, au ban des nations d’Afrique occidentale.

L’organisation des Etats ouest-africains (Cédéao) lui a ainsi infligé des sanctions le 9 janvier. L a Cédéao, notamment , a rompu ses relations diplomatiques avec la junte, car elle n’a pas respecté un engagement d’organiser des élections début 2022. Bamako dénonce la Cédéao comme inféodée à Paris, alors qu’elle compte des pays souverains et d’importance, comme le Nigeria, souligne un fin connaisseur de la région à Bamako.

SourceLes Echos
- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img
Latest News

Mayotte, l’Ile Aux Lagons

Mayotte (ou Maore) est constituée de deux îles principales, Grande-Terre et Petite-Terre, et de plusieurs autres petites îles dont Mtsamboro, Mbouzi et Bandrélé. En 2016, la population de Mayotte est estimée à 235 132 habitants répartie sur 376 km2, ayant ainsi la plus forte densité de population avec 625 hab/km2 en 2016. Ses habitants sont appelés les Mahorais(es).
- Advertisement -spot_img