Sénégal : Macky Sall offre un stade aux normes internationales aux champions d’Afrique

Must Read

Le président de la République du Sénégal Macky sall, a procédé à l’inauguration du stade nouvellement construit dans la ville de Diamniado à une trentaine de kilomètres de Dakar.

Ce mardi 22 février 2022, le monde entier et la communauté sportive particulièrement avaient les yeux rivés sur le Sénégal. En effet, se tenait à Diamniado, l’inauguration du tout nouveau stade sénégalais baptisé Abdoulaye Wade. D’une capacité de 50 000 places, ce stade a été homologué par la Fédération Internationale de Football Association (FIFA). Il est d’ailleurs à ce jour, le seul stade aux normes internationales dans le pays. Un excellent cadeau à la sélection sénégalaise de football qui vient de remporter sa toute première coupe d’Afrique des nations au Cameroun.

La cérémonie d’inauguration s’est faite en présence de plusieurs personnalités politiques et sportives. Parmi celles-ci l’on peut citer le président turc Recep Tayyip Erdogan, le président rwandais Paul Kagamé, le président de la Gambie Moussa Barrow, le président de la Guinée Bissau Umaro Embalo, le président du Libéria et ancien footballeur, Georges Weah. Mais aussi, le président de la Fifa, Gianni Infantino, le patron de la Caf Patrice Motsepe et l’ancien entraineur du club anglais Arsenal, Arsène Wenger. La cérémonie d’inauguration a précédé un match de gala marquant l’ouverture du stade. Les anciennes gloires du football sénégalais telles que El Hadj Diouf, Khalilou Fadiga et l’actuel sélectionneur du Sénégal Aliou Cissé, affrontaient les anciennes gloires du football africain telles que le Camerounais Samuel Eto’o, l’Ivoirien Didier Drogba, le Nigérian Jay Jay Okocha, le Ghanéen Michael Essien ou encore le Togolais Emmanuel Adebayor. Cette rencontre s’est soldée sur le score d’un but partout. Avec des buts de Fadiga et Okocha.

Initialement baptisé stade du Sénégal, le président Macky Sall a décidé de rebaptiser ce stade en lui attribuant le nom de son prédécesseur Abdoulaye Wade. Une magnifique reconnaissance à l’ancien chef d’Etat sénégalais. Macky Sall va d’ailleurs justifier ce choix en ces termes : « c’est un hommage à son parcours multidimensionnel, intellectuel, panafricaniste, homme politique et ancien président du Sénégal. » Il déclare à la suite que : « cette belle infrastructure dédiée à la jeunesse est une invite à poursuivre notre chemin vers l’excellence ». Le pays s’est lancé dans un processus de rénovation de ses infrastructures sportives dans l’optique des jeux olympiques de la jeunesse qui se tiendront en terres sénégalaises en 2026.

Deuxième plus grande enceinte sportive du Sénégal derrière le stade Léopold Sédar Senghor (60 000 places), ce stade a été construit en 1 an et demi par une société turque. Le coût total de l’infrastructure est évalué à 156 milliards de Fcfa. Il est le seul stade au pays à pouvoir abriter une rencontre internationale. De ce fait, il recevra son premier match officiel le 29 mars 2022. Le Sénégal qui a battu l’Egypte lors de la finale de la CAN 2021 le 6 février dernier, recevra les Pharaons dans le cadre du match retour comptant pour les barrages de la Coupe du Monde 2022 qui se tiendra au Qatar. Les Egyptiens qui auront à cœur de prendre leur revanche, vont se heurter aux Lions de la Teranga qui voudront remporter leur premier match dans leur nouvel antre.

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img
Latest News

Le Kenya, en route vers l’alternance politique ?

Favori de la présidentielle kényane, l’opposant Raila Amolo Odinga attend son heure. Face à lui, le vice-président William Ruto espère déjouer les pronostics.
- Advertisement -spot_img