Mobile money : clap de fin pour Yup, l’outil d’inclusion financière de Société Générale en Afrique

Must Read

Au Cameroun, en Côte d’Ivoire, au Burkina Faso, au Ghana, en Guinée, à Madagascar et au Sénégal, les utilisateurs devront désinstaller l’application Yup sur leurs smartphones et ordinateurs. Le portefeuille de monnaie électronique de Société Générale s’arrête après, globalement, cinq ans d’activités sur le continent. Cette nouvelle, qui n’a pas (encore) fait l’objet d’un communiqué du groupe bancaire français, a été révélée via une note interne aux équipes de Yup dans les sept marchés africains concernés.

Perçue comme une véritable innovation au sein du géant de la banque qui entendait trouver sa voie dans l’effervescent secteur du mobile money en Afrique, Yup était également la pierre de SocGen à l’édifice de l’inclusion financière sur le continent. Mais l’essor des sociétés de mobile money sur ces marchés semble avoir pesé sur la dynamique engagée par SocGen sur ces marchés où Yup cumulait 2,1 millions d’abonnés à fin 2020. Rien ne filtre pour l’instant quant au sort des collaborateurs de la banque affectés à ce service.

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img
Latest News

Le Royaume de Koush

Le royaume de Koush est un ancien puissant royaume d’Afrique qui était situé dans les territoires qui correspondent aujourd’hui...
- Advertisement -spot_img