Moderna va installer au Kenya sa première usine de vaccins en Afrique

Must Read

Le fabricant américain de vaccins Moderna a annoncé lundi la construction de sa première usine africaine de vaccins au Kenya, après la signature avec ce pays d’un accord préalable qui prévoit la production de 500 millions de doses par an. L’entreprise entend investir 500 millions de dollars (460 millions d’euros) dans cette usine, qui produira des vaccins à ARN messager pour l’ensemble du continent africain, qui manque encore largement de doses pour lutter contre le Covid-19. “Le combat contre la pandémie de Covid-19 ces deux dernières années a rappelé le travail nécessaire pour assurer un accès équitable à la santé. Moderna est déterminé à faire partie de la solution”, a déclaré dans un communiqué Stephane Bancel, son directeur général.

Moderna dit espérer que cette usine commencera dès l’année prochaine à distribuer en Afrique son vaccin contre le Covid-19, dans l’optique d’augmenter la couverture vaccinale des pays les moins protégés contre le virus. “L’investissement de Moderna au Kenya aidera à avancer vers un accès mondial équitable aux vaccins et est emblématique des développements structurels qui permettront à l’Afrique de devenir un moteur de la croissance soutenable mondiale”, a déclaré le président kényan Uhuru Kenyatta, cité dans le communiqué.

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img
Latest News

Le Kenya, en route vers l’alternance politique ?

Favori de la présidentielle kényane, l’opposant Raila Amolo Odinga attend son heure. Face à lui, le vice-président William Ruto espère déjouer les pronostics.
- Advertisement -spot_img