Musique Africaine : Tayc, le “Prince de l’afro love”, veut la paix au Cameroun

Must Read

“Beaucoup de choses tristes se produisent en Afrique et dans le monde entier, mais surtout dans mon pays. Ma maman est anglophone, donc chaque jour chez moi, je vois ma maman pleurer et parler à ses sœurs du problème. C’est triste. Afro love n’est pas seulement un genre de musique, c’est un mouvement”, déclare-t-il à la BBC.

Tayc, de son vrai nom Julien Franck Bouadjie, est considéré comme l’une des plus grandes figures de la musique R’n’B en France.

Né dans la ville française de Marseille de parents camerounais, il a toujours été très attaché à son héritage. “Ma mère était l’un des neuf enfants, huit filles et un garçon, alors toutes mes tantes avaient l’habitude d’apporter de la nourriture camerounaise. Mes parents écoutaient beaucoup d’artistes camerounais comme Douleur et Petit Pays, et nous avions l’habitude de faire une fête une fois par mois, avec toute la famille, et de danser beaucoup. Le Cameroun a donc toujours fait partie de ma vie”, déclare-t-il.

Son premier album est sorti en 2019, mais c’est son deuxième, intitulé “Fleur Froide”, qui a véritablement lancé sa carrière internationale, avec sa chanson à succès, “N’y pense plus”, qui l’a fait connaître en France et au-delà.

Il a également travaillé avec le défunt vétéran camerounais Manu Dibango sur une autre chanson à succès, “Dodo”.

SourceBBC
- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img
Latest News

Le Kenya, en route vers l’alternance politique ?

Favori de la présidentielle kényane, l’opposant Raila Amolo Odinga attend son heure. Face à lui, le vice-président William Ruto espère déjouer les pronostics.
- Advertisement -spot_img