Province de Malanje en Angola : les attraits touristiques d’une nature à l’état brut

Must Read

À Kalandula en Angola, nous nous rendons sur un site spectaculaire en pleine nature : les eaux du fleuve Lucala plongent sur plus de 100 mètres, une hauteur similaire à celle des chutes Victoria.

Cet attrait touristique, l’un des symboles du pays – il apparaît sur un billet de la monnaie nationale -, est l’une des merveilles de la nature à découvrir dans la province de Malanje qui pourrait devenir une mine d’or touristique avec les investissements adéquats.

“Devenir une véritable destination”

Tilson Machado a visité le site quand il était enfant. Il se souvient d’avoir été très impressionné à l’époque. “Je suis venu avec mon père et j’avais eu très peur parce que c’était la première fois que je voyais les chutes,” confie-t-il. Ce jour-là, ce professeur en génie informatique qui exerce à Malanje montre le site à ses proches et ses collègues venant de la capitale Luanda. “Je ressens la puissance de la nature… Et la nature est incroyable !” assure-t-il.

Dans les environs, un seul hôtel qui est en cours d’agrandissement. Étonnamment, son propriétaire préférerait avoir plus de concurrence.

“Ce serait intéressant que d’autres investissent ici,” suggère Francisco Faisca, propriétaire de “Pousada das Quedas”, “pour que nous puissions devenir une véritable destination touristique : au lieu d’y avoir un seul hôtel, il y en aurait deux, trois, quatre ou cinq.”

Nous rencontrons un Français installé à Luanda qui fait visiter la province de Malanje à sa famille venue spécialement d’Europe. “Les chutes de Kalandula sont magnifiques,” souligne Michel Amon.

“Aujourd’hui, nous irons visiter les rapides à côté de Malanje et ensuite, nous promener à Pedras Negras,” précise-t-il.

SourceEuronews
- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img
Latest News

Le Kenya, en route vers l’alternance politique ?

Favori de la présidentielle kényane, l’opposant Raila Amolo Odinga attend son heure. Face à lui, le vice-président William Ruto espère déjouer les pronostics.
- Advertisement -spot_img