Le continent africain dans le viseur de la chaîne russe RT

Must Read

« Je ne connais pas grand-chose à la guerre. Mais je peux vous dire que j’ai le sentiment que c’est notre Ukraine qui bombarde les civils. » Ce témoignage troublant, recueilli auprès d’une femme présentée comme ayant réussi à fuir Marioupol, ville située dans le sud de l’Ukraine, figurait, mercredi 23 mars, sur le compte Twitter de l’ambassade de Russie en France. Dépourvu de tout commentaire, monté à partir d’images créditées du ministère russe de la défense, il était estampillé RT France.

Même interdite de diffusion dans l’Union européenne (UE) depuis le 2 mars, au même titre que la plate-forme Sputnik, la chaîne d’information russe en français continue d’être accessible à ceux qui contournent la sanction en utilisant un VPN (réseau privé virtuel). Elle l’est aussi dans la plupart des pays africains francophones, où le média d’Etat russe devrait confirmer son ancrage.

Dès le 25 janvier, soit bien avant que ne tombe la sanction européenne, le média accusé de diffuser de « la propagande de guerre » avait déposé plusieurs noms de domaine Internet révélateurs de ses projets de développement : Rt-afrique.com, Africa-rt.com, Rtafrica.media, Rtafrique.online, etc. « Il y a (…) 300 millions de francophones dans le monde, et près de 60 % d’entre eux sont en Afrique », justifiait, dès mars 2019, Xenia Fedorova, la présidente de RT France, à Jeune Afrique.

Outre le fait que la chaîne avait installé un correspondant régional à Tunis, l’émission « Africonnect », lancée en septembre 2021, visait déjà à renforcer la couverture de l’actualité africaine à destination de ce bassin d’audience potentiel. Ces dernières semaines, un projet d’implantation d’une rédaction à Nairobi, la capitale du Kenya, a aussi paru prendre corps, la chaîne cherchant à recruter des journalistes, des éditeurs, des présentateurs, des professionnels des réseaux sociaux et des pigistes dans cette ville ouverte aux médias et aux industries numériques.

SourceLe monde
- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img
Latest News

Mayotte, l’Ile Aux Lagons

Mayotte (ou Maore) est constituée de deux îles principales, Grande-Terre et Petite-Terre, et de plusieurs autres petites îles dont Mtsamboro, Mbouzi et Bandrélé. En 2016, la population de Mayotte est estimée à 235 132 habitants répartie sur 376 km2, ayant ainsi la plus forte densité de population avec 625 hab/km2 en 2016. Ses habitants sont appelés les Mahorais(es).
- Advertisement -spot_img