Angélique Kidjo devient l’artiste africaine ayant remporté le plus de Grammy Awards individuellement

Must Read

L’artiste béninoise Angélique Kidjo a remporté le prix du meilleur album des musiques du monde lors de l’édition 2022 des Grammy Awards. Ce Grammy est le cinquième de la carrière d’Angélique Kidjo qui devient l’artiste africaine la plus récompensée, individuellement, lors de la cérémonie récompensant l’excellence musicale. Seul le groupe sud-africain Ladysmith Black Mambazo a remporté autant de Grammys.

Dans son discours, Angélique Kidjo a évoqué les jeunes musiciens africains qui, selon elle, « vont prendre d’assaut le monde ». Elle a notamment remercié les nigérians Yemi Alade, Burna Boy, Mr Eazi et la zimbabwéenne Shungudzo ayant collaboré sur son album.

Au Nigeria toutefois, le choix d’Angélique Kidjo ne fait pas l’unanimité. Angélique Kidjo remporte le trophée devant le nigérian Wizkid, comme elle l’avait fait devant Burna Boy en 2020, avant que ce dernier ne remporte finalement le Grammy en 2021.

Du côté de la meilleure performance live de musiques du monde, la pakistanaise Arooj Attab a battu les nigérians Burna Boy, Femi Kuti, Wizkid, Tems et Angékique Kidjo, accompagnée du violoncelliste américain Yo-Yo Ma.

Malgré les critiques de certains fans déçus, le grammy d’Angélique Kidjo permet à la Béninoise de renforcer sa présence au panthéon de la musique africaine et mondiale. La diva, également ambassadrice de bonne volonté de l’UNICEF depuis 2002, continue d’enchanter les mélomanes malgré un agenda désormais chargé par ses engagements pour diverses causes sociales. Par exemple depuis 2006, la Fondation Batonga, créée par la diva, s’investit pour l’éducation des jeunes filles et de nombreuses autres causes favorisant la valorisation de la femme au Bénin et dans de nombreux pays africains.

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img
Latest News

Le Kenya, en route vers l’alternance politique ?

Favori de la présidentielle kényane, l’opposant Raila Amolo Odinga attend son heure. Face à lui, le vice-président William Ruto espère déjouer les pronostics.
- Advertisement -spot_img