Le Tchad, le Niger et le Cameroun vont mettre en œuvre l’apprentissage connecté pour les réfugiés

Must Read

Le Tchad, le Niger et le Cameroun vont mettre en œuvre le programme d’apprentissage connecté, visant à élargir l’accès des jeunes réfugiés à l’enseignement supérieur pour les trois prochaines années.

Selon L’Agence des Nations unies pour les réfugiés (HCR), l’apprentissage connecté est une mode innovante d’enseignement supérieur qui utilise la technologie de l’information pour combiner l’apprentissage présentiel et en ligne. Il permet à des étudiants qui vivent dans des zones reculées d’être connectés à de grandes universités, et d’échanger des connaissances dans le monde entier.

D’après Xavier Creach, chef de la protection au bureau régional du HCR pour l’Afrique occidentale et centrale « l’apprentissage connecté offre une occasion unique de permettre aux jeunes réfugiés d’accéder à des cours d’enseignement supérieur de qualité ».

En Afrique de l’Ouest et du centre, le taux actuel d’inscription des réfugiés dans l’enseignement supérieur est de seulement 1,2 %. Ce qui est inférieur au taux d’accès régional pour les non-réfugiés, qui est en moyenne de 10 %.

Les trois pays ont, dans le cadre de la mise en œuvre de cette initiative, participé les 29 et 30 mars derniers à une table ronde organisée par le HCR et ses partenaires, à l’instar du Consortium Connected Learning in Crisis codirigé par le HCR et l’Arizona State University, qui coordonne les efforts en matière d’apprentissage connecté post-secondaire pour les réfugiés.

A la fin de la rencontre, les ministères de l’Education et les universités locales se sont engagés à élargir l’accès des jeunes réfugiés aux possibilités d’enseignement supérieur, qui sont innovantes et liées aux besoins existants sur le marché du travail. Une feuille de route commune a été élaborée par la délégation de chaque pays, afin de traduire ces engagements en actions concrètes.

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img
Latest News

Le Kenya, en route vers l’alternance politique ?

Favori de la présidentielle kényane, l’opposant Raila Amolo Odinga attend son heure. Face à lui, le vice-président William Ruto espère déjouer les pronostics.
- Advertisement -spot_img