Dougga : La cité romaine de l’Afrique

Must Read

A l’origine alliée aux Numides suite à la chute de Carthage en 146 avant Jésus-Christ, elle finit par s’unir à l’Empire romain dont l’influence est extrêmement présente dans ses constructions. Les ruines de Dougga sont principalement composées de monuments romains, construits aux IIe et IIIe siècles, en excellente conservation. Des fouilles archéologiques y sont toujours en cours.

La ville de Dougga regorge de trésors, vestiges de l’empire romain. Si vous avez la chance de vous y rendre, vous serez surpris par son organisation complexe et élaborée. Capitole, thermes, temples, maisons patriciennes, système d’évacuation d’eau, routes forment un tout extrêmement bien pensé, qui pourrait rentrer en concurrence avec nos villes urbaines modernes. Les sites sont gratuits les premiers dimanches du mois et les jours fériés, si vous vous intéressez à l’histoire, n’hésitez plus !

Le Capitole de Dougga, consacré à la triade Jupiter, Junon et Minerve, est un monument important et à ne pas manquer ! Extrêmement bien conservé grâce à ses remparts bizantins, on peut admirer son escalier, ses colonnes corinthiennes et son fronton. Une crypte y a été découverte sous la cella en 1995. Restauré à plusieurs reprises, les derniers travaux du Capitole ont été effectués par l’Institut National du patrimoine tunisien dans les années 1990.

A l’image de la ville, le théâtre de Dougga est très bien conservé. Il a été construit entre 166 et 169 et, alors que la ville comptait alors 5000 habitants, il peut contenir 3500 spectateurs sur ses 25 rangées de gradins. Depuis ses tribunes, vous pourrez admirer la magnifique vue sur la plaine voisine. On peut lire une inscription de son bâtisseur (P. Marcius Quadratus), sur le fronton de la scène : « des représentations scéniques, des distributions de vivre, un festin et des jeux gymniques ».

Le mausolée de Dougga, d’influence Numide, est un monument d’architecture exceptionnel de par sa rareté. Construit au IIe siècle avant Jésus-Christ pour le chef numide Atban, il fait 21 mètres de hauteur, il est composé de trois niveaux : le premier est décoré de pilastres éoliques, le second de colonnes ioniques et le troisième également de pilastres menant à une pyramide. Il a notamment été rénové au XXe siècle par Louis Poinssot, célèbre pour ses restaurations des cités romaines.

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img
Latest News

Le Royaume de Koush

Le royaume de Koush est un ancien puissant royaume d’Afrique qui était situé dans les territoires qui correspondent aujourd’hui...
- Advertisement -spot_img