Le Rwanda inaugure le premier centre africain pour la quatrième révolution industrielle (C4IR) dédié à la recherche et au développement en intelligence artificielle

Must Read

Le Forum Economique mondial s’est donné pour mission d’« aider les dirigeants à anticiper, comprendre et façonner la trajectoire du changement technologique pour des résultats centrés sur l’humain et au service de la société. »

Il héberge un réseau mondial de 15 centres pour la quatrième révolution industrielle, le C4IR Network. Leur objectif est de façonner de nouvelles politiques et stratégies dans des domaines tels que l’intelligence artificielle, la blockchain et les actifs numériques, l’Internet des objets ou les véhicules autonomes et de permettre une mise en œuvre et une itération agiles. Celui du Rwanda est dédié à la recherche et au développement en intelligence artificielle. Il fait suite à l’accord signé entre le Forum Economique Mondial et le gouvernement rwandais au sommet de Davos en 2020.

Børge Brende, Président du Forum économique mondial, a prononcé le discours d’ouverture, de la cérémonie du lancement du centre de Kigali, dans lequel il a rappelé le rôle des réseaux C4IR afin d’exploiter les technologies convergentes pour créer un avenir inclusif et centré sur l’humain. Il a déclaré :

« Il s’agit du premier centre à être officiellement lancé en Afrique. Cela en dit long sur le leadership du pays en matière de sauts de vitesse et d’être visionnaire en matière de nouvelles technologies. Je pense que ce Centre pour la quatrième révolution industrielle au Rwanda jouera un rôle important pour atteindre le ratio du Rwanda devenant un pays à revenu intermédiaire supérieur d’ici 2035. Le centre, je l’espère, sera un catalyseur-clé de l’objectif du Rwanda de devenir une société plus prospère. »

Le Rwanda, premier pays africain à lancer un centre dédié à la recherche et au développement de l’IA
Le Rwanda s’investit depuis plusieurs années dans la recherche et le développement en IA.

Le 31 octobre 2019, le Consortium des Professionnels Africains de l’informatique (CPAI), Vileo Ventures et Solve IT Africa lançaient SHAKA AI, première entreprise sous-traitante de compétences en intelligence artificielle en Afrique. Joseph Semafara CEO de Solve IT et Vice-président des opérations de SHAKA AI, déclarait alors au sujet de cet espace d’expertise en IA :

« Il se consacre à la construction d’un environnement africain d’intelligence artificielle où de nouvelles carrières sont créées jour après jour au Rwanda où se situe son siège social. Il s’accompagne d’un objectif évident d’étendre ses opérations sur tout le continent africain »

Le Rwanda a amélioré son réseau Internet qui est passé à 31,4% en 2021 selon des données de DataReportal. Les 73,9% de la population rwandaise, à majorité jeune, qui disposent d’une connexion mobile ont accès à la 4G qui couvre la totalité du pays.

Par ailleurs, il a mis en place le Smart Rwanda 2020 Master Plan pour la mise en œuvre d’une alphabétisation numérique pour tous et soutenir la recherche et le développement de la transformation numérique (Internet des objets, Big Data et Analytique, Recherche en cybersécurité, Industries créatives et Multimédia, Mobilité et Digital Lifestyle).

Lors de l’inauguration, Paul Kagamé, Président du Rwanda, a déclaré :

« Le lancement de ce centre est rendu possible par les investissements que nous, en tant que pays, avons faits dans la science et la technologie. J’espère que le centre s’appuiera sur cela en faisant de la quatrième révolution industrielle une force égalisatrice et en apportant des solutions à certains des défis les plus urgents d’aujourd’hui. Nous sommes très heureux d’avoir le Forum économique mondial comme partenaire dans cette entreprise cruciale et d’autres. »

Klaus Schwab, fondateur et président exécutif du Forum Economique Mondial, qui a rejoint la cérémonie par vidéo, a souligné l’importance pour l’Afrique de prendre l’initiative de façonner l’avenir de la gouvernance technologique :

« Je n’ai aucun doute sur le fait que le centre annoncera une nouvelle ère pour le Rwanda et le continent. L’innovation et l’esprit d’entreprise sont essentiels pour annoncer la quatrième révolution industrielle. Le travail de nos centres 4IR a toujours été important, mais en cette période de grands bouleversements mondiaux, il est plus crucial que jamais de construire ensemble un avenir meilleur et d’utiliser la technologie pour y parvenir. »

SourceActu IA
- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img
Latest News

Mayotte, l’Ile Aux Lagons

Mayotte (ou Maore) est constituée de deux îles principales, Grande-Terre et Petite-Terre, et de plusieurs autres petites îles dont Mtsamboro, Mbouzi et Bandrélé. En 2016, la population de Mayotte est estimée à 235 132 habitants répartie sur 376 km2, ayant ainsi la plus forte densité de population avec 625 hab/km2 en 2016. Ses habitants sont appelés les Mahorais(es).
- Advertisement -spot_img