L’impact économique de la popularisation de la rumba congolaise

Must Read

« Un pays qui développe la culture de son pays qui va forcément vers le tourisme, va forcément vers la curiosité et donc développe une économie. Et donc, leur donner les infrastructures leur donner les espaces nécessaires pour pouvoir mettre en valeur leurs talents, ne peut qu’apporter à un moment donné, pour leurs pays, une plus- value économique. » a déclaré _Sylvie Mavoungou Bayonnem directrice délégué de l’institut français.

L’historien et économiste Didier MUMENGI, a expliqué qu’« Il est donc temps que la réflexion politique et économique dans les deux Congo, cesse de considérer la Rumba comme deux phénomènes plus ou moins antinomiques, car aujourd’hui, l’industrie de la musique occupe une place toute particulière dans l’économie mondiale »

Ainsi la Rumba pourrait jouer sa partition dans les nouveaux modèles économiques des pays concernés, modèles s’appuyant sur la diversité du tissu économique .Cependant, certains acteurs même de cette musique ont du mal à vivre de leurs arts, accusant la mauvaise répartition des droits d’auteur, et la spoliation de leurs œuvres.

« A la base nous avons un souci, qui est d’abord permanent, les droits d’auteur .Les artistes ne peuvent pas vivre de leurs œuvres, par ce que les chaînes communautaires, on va dire, les chaînes de l’Etat ne payent pas les droits » a ajouté Faustin Nsakanda, le directeur artistique des Bantu de la capitale.

Les revenus issus de l’industrie musicale en Afrique subsaharienne ont connu une augmentation d’environ 9,6 pourcents en 2021.

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img
Latest News

Mayotte, l’Ile Aux Lagons

Mayotte (ou Maore) est constituée de deux îles principales, Grande-Terre et Petite-Terre, et de plusieurs autres petites îles dont Mtsamboro, Mbouzi et Bandrélé. En 2016, la population de Mayotte est estimée à 235 132 habitants répartie sur 376 km2, ayant ainsi la plus forte densité de population avec 625 hab/km2 en 2016. Ses habitants sont appelés les Mahorais(es).
- Advertisement -spot_img