Production des batteries électriques : un nouveau pas franchi

Must Read

Julien Paluku, Mohindo Nzangi et José Panda séjournent à Lubumbashi, depuis mercredi 20 avril 2022. Ils lancent officiellement le centre africain d’excellence qui sera basé à l’Université de Lubumbashi. Ensuite viendra l’installation de l’usine pilote de fabrication des batteries et véhicules électriques. En sa qualité de chef de la délégation de l’exécutif central, le ministre Julien Paluku a expliqué à la presse l’objet de la mission des trois Warriors au chef-lieu de la province du Haut-Katanga.

« Aujourd’hui, c’est la mise en œuvre. Nous sommes à Lubumbashi pour deux choses. La première chose, c’est de nous rencontrer avec tous les financiers du monde qui entrent dans la structuration financière des batteries électriques…pour que nous puissions mettre en oeuvre ce véhicule financier qui va porter sur le financement de ce projet pilote des batteries électriques en République démocratique du Congo et particulièrement à Lubumbashi qui va abriter la zone pilote », a-t-il précisé.

Dans la même optique, l’ex-gouveneur du Nord-Kivu a fait savoir que le gouvernement travaille pour le transfert des compétences, en vue de donner les emplois aux Congolais et de pérenniser le projet.

« En deuxième lieu, comme vous le savez, c’est une nouvelle technologie qui demande à ce que nous recourions à une main-d’œuvre étrangère. Mais le chef de l’Etat et le chef du gouvernement ont estimé que nous n’allons pas continuellement employer les gens qui viennent de l’extérieur. Voilà pourquoi les deux collègues sont avec moi, le ministre de Recherche scientifique et celui de l’Enseignement supérieur, parce qu’ils ont conçu un modèle en créant un centre africain d’excellence. Le premier centre en Afrique qui va former les experts dans la fabrication des batteries électriques et ce centre sera logé à l’université de Lubumbashi, pour que le jour où nous allons commencer à faire partir les expatriés qui vont nous aider à produire les premières batteries électriques, nous ayons nos propres frères congolais [ndlr, experts] qui vont les remplacer dans les usines pilotes en RDC. Voilà donc le sens de la double mission que nous avons ici », a relevé le patron de l’industrie.

Le centre d’excellence et d’innovation technologique va former les cadres congolais spécialistes dans la production des batteries électriques. Ce méga projet va apporter une valeur ajoutée aux matières premières produites en RDC et dans la fabrication des batteries électriques. Le lithium, le cobalt, le graphite, le manganèse, le nickel, etc. seront transformés par les Congolais et exportés pour le bien des utilisateurs des voitures électroniques disséminés à travers le monde.

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img
Latest News

Mayotte, l’Ile Aux Lagons

Mayotte (ou Maore) est constituée de deux îles principales, Grande-Terre et Petite-Terre, et de plusieurs autres petites îles dont Mtsamboro, Mbouzi et Bandrélé. En 2016, la population de Mayotte est estimée à 235 132 habitants répartie sur 376 km2, ayant ainsi la plus forte densité de population avec 625 hab/km2 en 2016. Ses habitants sont appelés les Mahorais(es).
- Advertisement -spot_img