Obélisque d’Aksoum

Must Read

Elle est ornée de deux fausse portes à sa base et de formes ressemblant à des fenêtres sur chacune de ses faces. Le sommet de l’obélisque se termine sous une forme semi-circulaire qui était couverte de métal.

Après sa conquête de l’Empire éthiopien en 1937, Benito Mussolini ordonne d’apporter en Italie l’un des obélisques qui ornaient Axoum. L’obélisque, alors brisé en cinq morceaux depuis sa chute vers le VIIIe siècle, est remonté à Rome et placé devant le bâtiment abritant le ministère de l’Afrique, qui deviendra ultérieurement le siège de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO). Lors de son remontage, trois barres d’acier sont insérées par section.

Selon les accords signés en 1947 entre l’Éthiopie et l’Italie, l’obélisque aurait dû être restitué, mais malgré plusieurs demandes de restitutions notamment par l’empereur Haïlé Sélassié Ier, il demeure à Rome. En 1997, l’Italie renouvelle son engagement lors d’un nouvel accord bilatéral précisant sa restitution la même année. Trois années après, Rome justifie le retard dû à des difficultés techniques.

Le débat resurgit en 2002 lorsqu’un orage abîme le sommet de l’obélisque. Un retour de l’obélisque en Éthiopie est programmé pour 2005[3]. Les opérations de démantèlement de la structure commencent en novembre 2003.

En 2006 le projet Zamani (en) documente l’obélisque en modèle 3D par balayage laser terrestre.

La stèle (hawult) réinstallée est inaugurée en septembre 2008[1]. Les travaux de remontage sont menés par une équipe italienne de restaurateurs de l’université de Rome « La Sapienza ».

SourceWikiwand
- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img
Latest News

Mayotte, l’Ile Aux Lagons

Mayotte (ou Maore) est constituée de deux îles principales, Grande-Terre et Petite-Terre, et de plusieurs autres petites îles dont Mtsamboro, Mbouzi et Bandrélé. En 2016, la population de Mayotte est estimée à 235 132 habitants répartie sur 376 km2, ayant ainsi la plus forte densité de population avec 625 hab/km2 en 2016. Ses habitants sont appelés les Mahorais(es).
- Advertisement -spot_img