Stratégie d’expansion : Binance met le paquet sur l’Afrique

Must Read

L’Afrique, un continent encore sous-développé mais plein d’opportunités
On peut notamment observer sur le site de la banque mondiale, qu’en 2020, seuls 30 % des africains auraient un accès à l’internet. Ce chiffre très faible représente bien les problématiques actuelles des pays du continent. Or, cette tendance pourrait s’inverser. Une étude réalisée par des chercheurs de Brookings le démontre. En effet, l’Afrique pourrait bien devenir un continent majeur pour l’écosystème de la blockchain d’ici à 2030.

L’Afrique, le nouvel eldorado des investissements pour l’avenir ?
Les chercheurs de l’étude Brookings estiment que le continent a un potentiel technologique énorme. Ils l’évaluent à près de 144 milliards de dollars, soit près de 8,5 % du PIB de l’Afrique. Le continent peut devenir un nouveau pôle majeur dans les décennies à venir. Certains pays comme la Centrafrique ont déjà commencé. En légalisant le bitcoin sur son territoire et en émettant une cryptomonnaie adossée à ses ressources naturelles, le pays investit dans ce qui pourrait représenter un nouveau levier de développement.

Binance tourne son regard vers l’Afrique
Celui qui semble voir le plein potentiel de l’Afrique n’est autre que le PDG de Binance, Changpeng Zhao, surnommé CZ. Ce dernier est actuellement en tournée sur le continent. Son objectif est de rencontrer un maximum d’acteurs et régulateurs du continent. Mais par-dessus-tout, d’échanger avec les utilisateurs de Binance de ces pays. Parmi les acteurs les plus importants du continent, on peut citer le président sénégalais Macky Sall et celui de la Côte-d’Ivoire, Alassane Dramane Ouattara. Les deux dirigeants africains ont notamment reçu le dirigeant du plus gros exchange de la crypto.

Pour Changpeng Zhao, c’est vraiment l’occasion de développer ce continent aux nouvelles technologique de la blockchain. Il a, entre autres, déclaré : « Nous renforcerons la réputation de la région en tant que centre d’innovation et d’entrepreneuriat en matière de blockchain. Dans le cadre de cette coopération, des fonds seront versés pour des séminaires d’éducation communautaire destinés à sensibiliser et à faire connaître la technologie blockchain. » Une vision à long terme pour le développement de l’Afrique dans le secteur des cryptos qui portera probablement ses fruits.

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img
Latest News

Mayotte, l’Ile Aux Lagons

Mayotte (ou Maore) est constituée de deux îles principales, Grande-Terre et Petite-Terre, et de plusieurs autres petites îles dont Mtsamboro, Mbouzi et Bandrélé. En 2016, la population de Mayotte est estimée à 235 132 habitants répartie sur 376 km2, ayant ainsi la plus forte densité de population avec 625 hab/km2 en 2016. Ses habitants sont appelés les Mahorais(es).
- Advertisement -spot_img