Soutenir la digitalisation de l’agriculture en Côte d’ivoire

Must Read

L’information a été donnée mardi lors d’une conférence de presse en ligne animée par Walid Gaddas, Directeur Général de STECIA International qui défend d’emblée que les technologies agricoles sont aujourd’hui de puissants outils capables d’assurer la transformation structurelle de l’agriculture africaine.

Ces technologies agricoles permettent d’augmenter et d’optimiser la production agricole.

“L’édition du Sénégal s’est bien passée. Les solutions proposées par les entreprises tunisiennes sont de très haut niveau qui permettent de résoudre les problèmes des agriculteurs. Nous comptons développer la même expérience en Côte d’Ivoire avec les startups dans le secteur agricole”, fait savoir Walid Gaddas, Directeur Général de STECIA International.

D’après lui, la technologie du numérique dans l’agriculture évolue très rapidement. Face à cette nouvelle révolution agricole, les pays Africains ont commencé depuis quelques années à s’investir dans la digitalisation de leur agriculture afin améliorer la compétitivité et la rentabilité de ce secteur crucial.

En 2019, 33 millions d’agriculteurs enregistrés en Afrique ont recours à des solutions digitales et le chiffre pourrait grimper très vite et atteindre 200 millions d’ici 2030.

Avoir accès aux solutions les plus innovantes et les plus adéquates dans le domaine de la production agricole, de la gestion des ressources, et de la commercialisation permet aux petits producteurs et aux exploitations commerciales de produire plus et mieux en utilisant moins de ressources dans un environnement de plus en plus compétitif et où les ressources naturelles sont de plus en plus sollicitées en raison du changement climatique.

C’est de ces constats qu’est née l’idée du projet “Agri-Tech Tunisia”, une initiative développée par STECIA International, un bureau de conseil spécialisé dans le développement des chaînes de valeur agricoles et agro-industrielles en Afrique.

“Nous nous sommes positionnés depuis quelques années déjà dans le secteur très porteur et innovant de l’agri-tech que ce soit en Afrique ou au Moyen-Orient. Notre but est de créer des passerelles entre deux mondes qui se connaissent peu : celui de la technologie et celui de l’agriculture. Les entreprises de l’agri-tech ont besoin de se développer à l’international et les entreprises agricoles ouest-africaines ont besoin de ces technologies pour mieux affronter la concurrence sur le marché et assurer la durabilité de leurs productions”, souligne Walid Gaddas.

En tant que partenaire des acteurs du secteur de l’agriculture, le projet “Agri- Tech Tunisia” apporte des réponses aux besoins des entreprises agricoles et agro industrielles ouest africaines et propose des solutions adaptées tout en étant à la pointe de la technologie.

Appel lancé aux startups ivoiriennes

De nombreux événements seront organisés à cette occasion : rencontres B2B, conférences, rencontres avec des représentants du secteur public, privé et des organisations professionnelles, etc.

Dans ce cadre, le projet “Agri-Tech Tunisia” lance un appel aux entreprises ivoiriennes du secteur agricole et de l’agro-industrie désireuses de rencontrer les entreprises technologiques tunisiennes qui seront présentes à Abidjan et les solutions qu’elles proposent, à s’inscrire aux rencontres B2B qui seront organisées le 22 novembre 2022.

Plusieurs startups dans l’Agri-tech de Côte d’ivoire seront sélectionnées pour participer à cette activité. L’inscription des startups se fait via cette plateforme accessible sur ce lien : www.agri-tech.tn/inscription .

A terme, le projet aboutira à la signature d’accords commerciaux et de partenariats pour, d’une part, ancrer le positionnement pionnier des entreprises technologiques tunisiennes du secteur de l’agri-tech, et d’autre part, contribuer à l’augmentation de la production agricole africaine en quantité et en qualité tout en améliorant la compétitivité de ce secteur stratégique en Afrique.

Le projet “Agri-tech Tunisia” appuyé par Innov’i – EU4 Innovation, financé par l’Union européenne et mis en œuvre par Expertise France vise à soutenir le renforcement, la structuration et la valorisation de l’écosystème de l’innovation et de l’entrepreneuriat agricole en Afrique.

STECIA International œuvre en faveur de la création d’opportunités et du renforcement de potentiel pour le développement de l’Agri-tech en Afrique de l’Ouest.

C’est dans ce contexte régional touché par des problématiques communes de création d’emplois à haute valeur ajoutée, d’adaptation aux changements climatiques, de contribution à la croissance économique, de renforcement de la sécurité alimentaire, et de création de richesse à travers l’innovation que s’intègre le projet “Agri-tech Tunisia”.

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img
Latest News

Mayotte, l’Ile Aux Lagons

Mayotte (ou Maore) est constituée de deux îles principales, Grande-Terre et Petite-Terre, et de plusieurs autres petites îles dont Mtsamboro, Mbouzi et Bandrélé. En 2016, la population de Mayotte est estimée à 235 132 habitants répartie sur 376 km2, ayant ainsi la plus forte densité de population avec 625 hab/km2 en 2016. Ses habitants sont appelés les Mahorais(es).
- Advertisement -spot_img