Entreprenariat En Afrique : Deux Startups Algériennes Se Distinguent

Must Read

Financé par l’Agence française de développement (AFD), le SIBC vise à soutenir des porteurs de projets à fort potentiel d’impact et de croissance sur le continent africain.

Ainsi, depuis sa création en 2017, ce programme a accompagné des centaines d’entrepreneurs africains en leur proposant principalement des coachings axés sur cinq thématiques du passage à l’échelle : le leadership, la structuration d’une équipe, la formalisation du passage à l’échelle, la mesure d’impact et la préparation à la levée de fonds.

Des startups algériennes retenues

Dans le détail, ce programme propose aux candidats retenus trois mois de formation en distanciel (par internet), une semaine de bootcamp en présentiel à Marseille, avec une participation au concours de pitch Emerging Valley durant lequel les candidats peuvent présenter leurs projets, ainsi qu’un dispositif de mentorat, qui permet de lier chaque participant à un candidat d’une promotion précédente.

Cette année, sur plus de 380 candidatures à travers le continent africain, 43 startups ont été sélectionnées. Deux d’entre elles sont algériennes. Il s’agit de l’entreprise Green Algeria (ou GreenAl) et de la startup Garini.

La première a développé et commercialisé un système de biodigesteurs à haut rendement conçu pour aider les agriculteurs ayant un accès difficile à l’énergie à s’approvisionner en électricité en convertissant les déchets organiques en gaz combustible pour le pompage de l’eau et en engrais biologique pour l’agriculture, selon le communiqué.

Tandis que la deuxième est une plateforme d’éco-stationnement créée en 2017 qui met en relation les propriétaires de parking avec les utilisateurs qui ont besoin de places, dans une logique de développement durable (réduction de la pollution liée au trafic routier, etc.)

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img
Latest News

Mayotte, l’Ile Aux Lagons

Mayotte (ou Maore) est constituée de deux îles principales, Grande-Terre et Petite-Terre, et de plusieurs autres petites îles dont Mtsamboro, Mbouzi et Bandrélé. En 2016, la population de Mayotte est estimée à 235 132 habitants répartie sur 376 km2, ayant ainsi la plus forte densité de population avec 625 hab/km2 en 2016. Ses habitants sont appelés les Mahorais(es).
- Advertisement -spot_img