Kémi Séba: La Déprogrammation D’une Interview Sur Une Chaîne Française

Must Read

Cette interview de 28 minutes devait être diffusée dans le cadre des « grands entretiens » proposés sur La Chaîne Parlementaire (LCP) par l’éditorialiste et directeur adjoint de la rédaction du journal Le Figaro, Yves Thréard.

L’annonce de sa diffusion a provoqué en quelques heures une levée de boucliers sur les réseaux sociaux, notamment de la part de politiques ou d’organisations de défense des droits humains comme la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (Licra).

Ces critiques soulignaient que Kémi Séba est accusé d’être un relais de la propagande russe, qu’il a bénéficié du soutien d’Evgueni Prigojine, le chef du groupe paramilitaire Wagner et, que dans le passé, il a été condamné à plusieurs reprises par la justice française pour incitation à la haine raciale.

Kémi Séba « n’est pas un simple militant politique »

Devant ce tollé, rétropédalage de LCP, qui annonce la déprogrammation de l’entretien. La chaîne explique notamment avoir échangé avec le député Thomas Gassilloud, président de la Commission de la défense à l’Assemblée nationale…

Celui-ci a expliqué à l’Agence France Presse « avoir joué son rôle de lanceur d’alerte », soulignant que Kémi Séba « n’est pas un simple militant politique », mais qu’il sert « une puissance étrangère qui alimente le sentiment anti-français ».

Le principal intéressé a dénoncé un acte de censure et assuré être en possession de l’enregistrement. De fait, la vidéo de l’entretien tourne depuis hier sur les plateformes.

SourceRFI
- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img
Latest News

Grammy Awards : la musique africaine en poupe avec sa propre catégorie

Un nouveau Grammy, celui de la meilleure performance musicale africaine, sera décerné dimanche. Il mettra en valeur les traditions...
- Advertisement -spot_img