Une Visite De Praia Au Cap-Vert

Must Read

Partir pour découvrir Praia au Cap-Vert

Facilement accessible par les navires, la plage de Santa Maria vit naître la ville de Praia. Les premiers habitants s’y installèrent vers 1615. Ayant servi de port clandestin afin d’éviter le paiement des douanes de l’époque aux portes de Ribeira Grande, la ville s’est par la suite développée entraînant le déclin de l’ancienne capitale du pays Ribeira Grande. Praia prit sa place en tant que capitale vers 1770. Son titre a souvent été remis en question mais aucune administration ne l’a jamais détrônée. À compter de 1858, elle demeure officiellement la capitale du Cap-Vert.

Les vallées et les plaines composent le paysage de la ville. D’origine volcanique, les plaines portent le nom d’achadas sauf celle du centre de la ville connue comme le ‘’Plateau’’. Le quartier du Plateau fut privilégié par l’administration de la ville pendant longtemps.

La Ville de Praia possède une culture de plus en plus étrangère. Dû aux nombreux étrangers venus s’installer dans la ville, Praia possède de moins en moins d’éléments culturels authentiques au pays. Elle devient de plus en plus cosmopolite.

Avec son climat tropical, Praia connaît deux saisons officielles, la saison sèche et la saison des pluies. Les températures peuvent varier entre 20 et 30°C (70 à 85°F) d’une saison à l’autre. Dotée d’un climat particulièrement agréable, il arrive que la ville subisse des vents violents faisant ainsi le bonheur des surfeurs et des véliplanchistes.

Tourisme à Praia

Une visite du Cap-Vert et ses attraits touristiques commence souvent par Praia, la capitale de l’archipel. On retrouve plusieurs édifices publics dans la ville, surtout dans le quartier connu sous le nom de Plateau. On peut y retrouver entre autres le Palais présidentiel, servant de résidence au gouverneur portugais à la fin du XIX siècle, époque de sa construction. L’ancienne marie (Câmara Municipal) est également intéressante avec sa façade classique et sa tour carrée installée au centre du bâtiment. Autres monuments d’architecture classique dignes de mention, l’église Nossa Senhora de Graça, le musée ethnographique et le monument du navigateur portugais, Diogo Gomes, qui découvrit l’île vers 1460, sont à voir dans la ville. La vie nocturne est également intéressante dans le quartier.

Depuis le Plateau, il est possible d’apercevoir la plage de Gamboa sur l’îlot de Santa Maria. Pour les amoureux du soleil, du bronzage et de la plage, Gamboa et la plage de Quebra Canela sauront les ravir.

Même si Praia n’est pas une station balnéaire prisée par le tourisme, il est très agréable d’y séjourner quelque temps. Bercé par la musique portugaise sur les accords d’une guitare sous un palmier en dégustant une langouste ou deux peut facilement devenir un mode de vie très prisé. La salsa, le sable chaud, les festivals et les palmiers font de Praia un endroit à visiter pour les amateurs de musique et de nature.

Même si Praia est plus cosmopolite, les endroits plus typiques y sont facilement accessibles. Au nord-est de l’île, le village de pêcheurs de Calheta de Sao Miguel saura ravir les amoureux de la culture locale. La grotte d’Aguas Belas est aussi un endroit très typique. La grotte en elle-même n’est peut-être pas la huitième merveille du monde mais le voyage pour s’y rendre et celui pour y revenir demeure des plus intéressants. Si l’aller se fait en barque, les jours où la mer est agitée, la ballade y sera des plus mémorables. Si le retour se fait à pied, il sera alors culturel, intéressant et très instructif. Cette petite balade à saveur locale marquera à tout jamais avec ses côtes escarpées, ses bouilleurs de crus (alcool local) et ses rencontres très agréables et chaleureuses avec les habitants du coin.

Tout près de la ville de Praia, Cidade Velha offre ses paysages majestueux aux amoureux de la nature. Cidade Velha est inscrite au Patrimoine mondial de l’UNESCO. Également sur l’île, il est possible de visiter un magnifique jardin botanique dans le village de Sao Jorge des Orgäos.

Mêlant l’histoire à la nature, la plage de Tarrafal offre une magnifique plage de 2km sur laquelle un peu plus au sud se situe le camp de prisonniers de Tarrafal où furent emprisonnés les prisonniers politiques portugais et les indépendantistes du Mozambique et de l’Angola. Le camp fut fermé en 1974 mais il est possible d’en apercevoir les vestiges de son passé en parcourant la plage.

- Advertisement -spot_img

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img
Latest News

Grammy Awards : la musique africaine en poupe avec sa propre catégorie

Un nouveau Grammy, celui de la meilleure performance musicale africaine, sera décerné dimanche. Il mettra en valeur les traditions...
- Advertisement -spot_img